L'Atelier d'AngelMJ


8 Commentaires

La Chaine de Mister JDay : C’est une bonne idée !

Je ne sais pas pour vous, mais dans mes abonnements YouTube, il y en a certains que j’ai commencé à suivre sans raison particulière. Une sorte de feeling, de bonne impression. Puis, le temps passant, il est agréable de constater comment certains parviennent, vidéo après vidéo, à générer une véritable attente de sortie. Et me concernant, la chaine de Mister JDay fait cas d’école.

J’ai commencé à suivre cette chaine suite à un partage sur les réseaux sociaux. C’était via l’une des ses émissions, Culture Tube, qui traitait des fréquences de sortie de vidéos sur la plate-forme de partage, l’impact que cela pouvait avoir sur la chaine et son créateur, etc.
Non seulement j’ai trouvé le propos intéressant, mais il y avait aussi un bon travail d’analyse et de fond, le tout avec un humour simple et efficace. Du coup, j’ai parcouru l’intégralité de sa chaine, assez fournie, et ai commencé à suivre son travail.

L’essentiel de la chaine s’articule autour de 3 concepts principaux : les analyses de clips, les analyses de pubs, et le fameux Culture Tube dont j’ai parlé plus haut.

Les analyses de clips, c’est un peu un plaisir coupable. JDay choisit un clip sélectionné parmi les demandes des internautes et en fait une analyse humoristique. Si les premières vidéos étaient assez simples et basiques, les dernières en date font preuve de pas mal d’inventivité en termes d’humour, tout en mettant l’accent sur les vrais problèmes de réalisation (comme les faux raccords, ou encore les paroles). Chaque analyse est conclue par une petite sélection de commentaires sur ledit clip (j’avoue, c’est méchant d’en rire, mais il y a vraiment des perles), ainsi qu’une conclusion de JDay qui, la plupart du temps, est souvent très pertinente et plus nuancée que l’on pourrait croire suite à l’analyse.

Alors certes, c’est souvent les mêmes artistes qui sont pris pour cible (notamment ceux du label Wati B, comme Maître Gims, Black M ou encore Charlie Bell dont j’aurais préféré ignorer l’existence) et les commentaires des vidéos de JDay sont peuplés de fans hardcores venus défendre leurs idoles (alors qu’il admet lui même apprécier une partie des artistes qu’il critique, mais bon, « faut pas dire du mal de… » toussa toussa). Mais il n’empêche que le concept reste amusant et efficace, et demeure un très bon complément aux vidéos de LinksTheSun qui lui, se concentre sur les paroles. 

Mais le vrai petit plus de la chaine de JDay, c’est son concept d’analyse de pubs démarré il y a un an en compagnie de Monsieur Connard. Partant de rien, cette rubrique est clairement ma préférée à l’heure actuelle. Car en plus de démonter les publicités de notre quotidien avec humour, JDay et M. Connard complètent le tout avec, comme pour les clips, une analyse pertinente. Car l’on oublie souvent que la pub est avant tout une histoire de codes, avec des messages réfléchis et loin d’être anodins (je vous conseille vraiment celle sur la Femme dans la Pub), et il est toujours intéressant de le rappeler. De ce fait, je vous conseille vraiment de vous attarder sur cette rubrique si vous faites un tour sur la chaine de Mister JDay (au moins celle sur les pubs locales, il y a de l’or dedans).

Pour ce qui est de Culture Tube, je ne me prononcerai pas car le concept est trop récent pour vraiment se fixer sur l’avenir de cette rubrique, mais la base est là et j’ai hâte de voir cette rubrique s’étoffer. En tout cas, je suis vraiment impressionné par la qualité grandissante des vidéos de Mister JDay et j’attends chaque nouvelle sortie avec une vraie impatience. J’apprécie de plus en plus ce type de chaine dont le but est, au travers de l’humour, d’arriver à proposer une analyse simple et efficace. Sur ce,  je vous laisse vous faire votre propre avis. Ha… Et il utilise des musiques de l’univers de Mario en fond sonore. C’est donc un homme de goût °^°

MisterJDayMC150


38 Commentaires

Fanmade SLG : La Disparition du Prof

Après 3 semaines de soirées et de week-end complets passés devant mon écran, je suis très fier et heureux de vous présenter mon deuxième fanmade sur l’émission SLG. Un fanmade plutôt particulier puisqu’il concerne un ancien personnage que Mathieu SOMMET n’utilise plus : Le Prof. Et de ce fait, à la différence de La Complainte du Geek, le ton n’est absolument pas le même.

Mais avant de vous parler du fanmade en lui-même, je suis obligé de vous parler un peu de la musique que j’ai choisi pour cette vidéo. Une musique particulière et singulière, qui pourtant s’est présentée comme une évidence lorsque le choix de faire une chanson sur Le Prof s’est fait dans mon esprit.
Sortie en 2008, la chanson s’appelle The Disappearance of Hatsune Miku et a été produite par CosMo. C’est une chanson extrêmement connue dans le milieu du Vocaloid et va bientôt atteindre les 6 millions de vues sur NicoNico (ce qui est beaucoup, le site n’étant pas aussi international que peut l’être YouTube).
Pourtant, ma première rencontre avec cette chanson a été assez brutale. Car elle a une singularité, marque de fabrique du producteur CosMo, c’est qu’à certains moments le Vocaloid (ici Hatsune Miku) chante au rythme maximale qu’il est possible d’atteindre avec le logiciel, à savoir 240 bpm! Du coup, quand on attaque la chanson, on est accueilli par un brouhaha incompréhensible (car non seulement ça va vite, mais couplé avec une voix Vocaloid japonaise… whoa…) qui m’a tout de suite bloqué et je n’ai jamais réussi à aller au bout de la chanson. J’ai donc laissé cette production de côté à ce moment-là.

Puis j’ai été confronté une deuxième fois à cette chanson. Lors de mon voyage au Japon, j’ai fait l’acquisition du jeu vidéo Project Diva Extend sur PSP (un jeu de rythme sur les Vocaloid dont j’ai déjà parlé ici). Et bien figurez-vous que la chanson faisait partie de la playlist du jeu! « Zut! » me dis-je « Je vais devoir me farcir cette chanson inaudible! ». Et pourtant… A force de la faire, encore et encore, pour avoir la meilleure mention possible, je suis complètement tombé amoureux de ce morceau.
Oui, je sais que ça peut paraître fou, mais plus je l’écoutais, plus je l’appréciais. Déjà, on se rend compte que le producteur n’a pas fait n’importe quoi et qu’une fois que l’on a assimilé la structure de la chanson, on découvre une production bien construite et bien écrite. Surtout que, mis à part les passages à « 240 bpm », la mélodie est vraiment très belle et retranscrit bien la mélancolie du morceau (le sujet est la désinstallation du logiciel Vocaloid d’un ordinateur).

Il est donc clair que c’est une chanson très particulière, et je suis conscient que les personnes déjà hermétiques au Vocaloid vont s’enfuir en courant en l’écoutant. Mais pourquoi l’avoir choisie pour le fanmade sur Le Prof? Et bien le choix s’est fait très naturellement. Lorsque j’ai décidé de faire un second fanmade après celui sur Le Geek, je n’ai pas décidé tout de suite qui serait le prochain personnage mais ai commencé à trouver une chanson pour chacun (les anciens comme les actuels).
Quand est venu le moment de choisir un morceau pour Le Prof, The Disappearance s’est présentée d’elle-même. Je trouvais en effet que l’on pouvait voir pas mal de similarités entre le personnage et la chanson. Une personnalité de SLG qui a disparu, qui était parfois présentée comme une machine… Et puis je trouvais sympa de se demander ce que devenaient les personnages que Mathieu ne faisait plus apparaître.

Couplet1a

Ainsi est née La Disparition du Prof, une chanson qui décrit, selon mon point de vue, l’absence du personnage depuis la 4e saison de SLG. Bien qu’ayant pris des libertés pour faire quelque chose de cohérent (j’ai par exemple complètement éclipsé le personnage de La Fille), j’ai essayé d’écouter au maximum les propos de Mathieu concernant Le Prof (principalement dans les FAQ) pour tenter de me rapprocher de la réalité.
La chanson, ainsi que le clip, contiennent pas mal de passages que chacun est libre d’interpréter comme il le souhaite. Je trouvais en effet sympa de laisser planer une part de mystère sur le personnage ainsi que sur son funeste destin. Alors certes, ce n’est pas une chanson très joyeuse et on est à l’opposé de La Complainte du Geek. Mais avant d’attaquer les autres personnages qui ont des morceaux plus légers, j’avais envie de vous proposer quelque chose de différent, une autre approche sur mon travail et sur les différentes émotions qu’il est possible d’aborder au travers d’un fanmade.

Je ne sais pas du tout quel accueil sera fait à cette vidéo, car je suis conscient que le ton, ainsi que le choix de la chanson, ne la rendront pas aussi accessible que celle sur Le Geek, mais c’était quelque chose que j’avais envie de faire et je suis content d’être arrivé au bout. J’ai pris en tout cas beaucoup de plaisir à réaliser ce projet (bien que je me trouve encore beaucoup de lacune au niveau du chant et du montage son…) et je suis sûr que tout ce que j’ai appris en le faisant me sera utile pour les prochains fanmades. Mais assez parlé, je vous laisse découvrir mon dernier bébé! Bon visionnage! ^^


5 Commentaires

Fanmade : L’étrange et inattendu « Effet Kisscool »

Cela va bientôt faire une semaine que j’ai terminé le fanmade SLG dont je vous ai parlé ici. J’étais vraiment content de mon travail. Vraiment. Cela faisait longtemps que je n’avais pas réussi à mener à bien un projet jusqu’au bout et que le résultat ne soit pas trop dégueulasse. Puis les jours ont passé, j’ai repris le boulot. Mais il y avait un truc différent, mon esprit était occupé par quelque chose. Une étrange sensation, puis des brides d’idées. Et puis ce fut la révélation :

AngelKissCoolOui, le deuxième effet Kisscool que je n’avais absolument pas anticipé. Je n’aurais jamais cru que la création de ce petit clip me donnerait l’envie quasi immédiate dans faire un autre. Je crois que, sans le vouloir, j’ai réveillé quelque chose dans mon inconscient. J’ai pris un vrai plaisir à faire ce projet, cela faisait tellement longtemps que ce n’était pas arrivé. Des heures et des heures passés devant ma table à dessin et mon ordinateur, trifouillé dans les logiciels, etc. Et je me suis amusé. Bon sang! Qu’est ce que je me suis amusé…
Du coup, ben je vais en faire un autre. C’est tout. Je pense que c’est une des premières réponses aux questions que je me posais dans cet article. Peu importe que mon travail soit vu ou reconnu, j’ai envie de faire des choses qui me plaisent et qui me passionnent. Et dans le cas présent, c’est exactement ce qui se passe.

Donc voilà, je ne me fixe pas de date pour la sortie de ce prochain fanmade. Surtout que j’ai envie de bien faire les choses. J’ai déjà choisi le thème ainsi que la musique et j’ai commencé à écrire les paroles. Le gros challenge de cette prochaine création sera le chant. Ce coup ci, pas d’imitation, il va falloir que j’y mette du mien, quitte à briser ma timidité et pousser un peu de la voix. Quant aux dessins, vu comment s’oriente le tout, il va y avoir du boulot. Mais n’est pas aussi cela que je cherche au travers de ce blog? Trouver des occasions de dessiner et de m’améliorer?
En bref, je suis très excité à l’idée de continuer ce nouveau projet. Surtout que l’effet Kisscool dans l’effet Kisscool (houlà, ça vire à la Inception!), c’est que ça me motive aussi pour tout le reste! J’ai plein d’idées d’articles Cinéma, Whisper in The Dark redémarre petit à petit, en gros c’est la fête. Je pense que le blog va être vraiment bénéficiaire de ce regain de motivation, et vous aussi par la même occasion!

Voilà, c’est la petite confession du Samedi matin! Je me rends compte que je me suis pas mal livré dans ce billet, mais sans doute que cela fait aussi parti de mon envie de partager avec vous toutes ces expériences. Merci pour vos encouragements généraux, cela me booste réellement! A bientôt pour la suite! ^^

 


68 Commentaires

Fanmade SLG : La Complainte du Geek

Hello tout le monde! Comme vous pouvez le constater, je suis revenu du Japon sain et sauf (oui, j’ai évité le tremblement de terre de Tokyo). C’était méga trop bien comme voyage, j’ai grave kiffé! Je vais prendre le temps de vous faire un petit article de mon ressenti, photos à l’appui, au cours de la semaine prochaine!

En attendant, dès mon retour, je me suis remis d’arrache-pied sur mon projet de fanmade (parce que je ne voulais pas le laisser trainer au risque de m’en lasser…) et je suis heureux de vous annoncer qu’il est fini! Oui! Je suis arrivé au bout d’un projet! Miracle! Si vous avez vu la « photo indice » de mon article précédent, vous avez sans doute deviné de quoi il s’agit désormais : un Fanmade sur l’émission Salut Les Geeks (plus connue sous le diminutif SLG). Et ce n’est ni une illustration, ni une BD : c’est un clip (oui madame!).

Bon, avant toute chose, peut être que certains d’entre vous ne connaissent pas l’émission. Je vais donc vous faire un bref résumé de son contenu, ainsi que vous donner mon avis sur celle-ci, afin que vous compreniez ma démarche autour de ce projet. Salut les Geeks est une émission démarrée sur YouTube en Mars 2011 et présentée par Mathieu SOMMET. Le concept est de prendre 3 vidéos trouvées sur Internet (très souvent des vidéos dites « virales ») et d’en faire une analyse humoristique et satirique. Nous avons donc droit à la crème de la crème de ce qui se fait sur la toile : des apprentis chanteurs, des gags, des pubs/campagnes promotionnelles, etc.
Là où réside la principale originalité de l’émission, c’est que Mathieu ne présente pas « seul » les vidéos. Il joue à tour de rôle différents personnages facilement identifiables (donc légèrement caricaturaux, mais c’est volontaire) qui commentent et alimentent les différentes conversations. Et cela marche très bien. Ainsi, sur chaque chronique, chacun va y aller de sa petite remarque, le tout donnant lieu à des échanges vraiment cocasses et bien foutues. Pour moi, c’est la vraie force de SLG et c’est cela qui lui permet de se démarquer. L’émission compte actuellement 3 saisons complètes, ainsi qu’une quatrième en cours.

Portrait4persosEt donc concernant mon avis sur l’émission, j’aime évidement beaucoup (sinon je ne ferai pas un fanmade dessus…!), bien que je sois passé par plusieurs phases d’appréciations la concernant. J’ai découvert son existence complètement par hasard (comme souvent en fait…) l’année dernière, au cours de la saison 3. J’ai tout de suite accroché au concept, et particulièrement à Mathieu SOMMET pour qui j’ai eu un vrai coup de coeur. J’aime beaucoup sa façon d’écrire ainsi que ses performances scéniques au travers de ses différents personnages. Il a ce talent d’arriver à faire complètement oublier que l’on est face à une même personne qui joue plusieurs rôles, et je trouve que c’est un vrai gage de qualité et une preuve immuable de ses capacités de comédien.

J’ai donc suivi sa chaine YouTube assidument, jusqu’en Novembre 2013 où j’ai commencé à vraiment décroché. En effet, depuis la Saison 4, le ton est devenu légèrement plus engagé et cela s’est beaucoup fait (selon moi) au détriment de l’humour, qui était la raison principale qui me poussait à regarder l’émission. Ce n’est qu’il y a quelques semaines que j’ai décidé, je ne sais plus pour quelle raison, d’y rejeter un oeil et ainsi découvrir cette saison avec un autre regard. Ainsi, j’ai constaté que l’humour était toujours présent, mais plus subtil et plus réfléchi. Et c’est en regardant les vidéos plusieurs fois que je me suis aperçu que ce que je cherchais été toujours là, et que c’était même parfois bien meilleur que ce que j’avais cru au début. A l’heure d’aujourd’hui, la quatrième saison a trouvé pour moi un équilibre qui la rend plus savoureuse et plus mature (bien que je garde une grosse préférence pour la Saison 3), ce qui témoigne de la volonté de Mathieu SOMMET de faire évoluer intelligemment le concept de son émission.

Maintenant, pourquoi un fanmade? A vrai dire, je ne sais pas trop quelles connexions se sont effectuées dans mon cerveau pour en arriver là. A la base, je commençais à songer à faire un fanart car je trouvais les personnages de l’émission très inspirants (particulièrement Le Geek qui est mon personnage préféré avec Maître Panda). Puis, écoutant toujours du Vocaloid (oui, je suis toujours dans une grosse phase Vocaloid et j’arrive pas en sortir, c’est dramatique… et le voyage au Japon a pas du tout arrangé les choses!), je suis tombé sur cette chanson et elle m’a bizarrement fait penser au personnage du Geek (sans doute le côté looser du personnage de la chanson…). Du coup, tout est allé très vite, je me suis surpris à commencer à écrire des paroles dessus et le temps d’un après-midi, j’avais écrit l’intégralité de la chanson!
Du coup, je me suis trouvé un peu bête avec mon Word et me suis dit que c’était dommage que cela pourrisse au fond de mon Mac. Je me suis donc lancé le défi de faire un petit clip dessus, histoire d’aller jusqu’au bout de mon idée (en plus, le playback était dispo dans la description de la vidéo officielle, donc bon…). Je pensais faire un truc tout simple qui me prenne pas trop de temps. Finalement, je me suis retrouvé à bosser dessus plusieurs soirs d’affilés et à produire plus de 70 dessins! A cela s’est ajouté les premières utilisations des logiciels de montage son/vidéo que je n’avais jamais ouverts et voilà un projet pondu en à peu près 3 semaines, si je fais abstraction des 2 semaines d’absences dûes à mon voyage.

Et je suis vraiment content du résultat. Je n’ai pas pour vocation d’être chanteur ou imitateur et j’ai eu un peu honte de moi-même jusque j’ai commencé à chantonner tout seul dans mon appartement (ma voisine du dessus a du croire que yoyoter de la cafetière!). Cela reste du travail d’amateur mais je pense que j’aurais pu faire bien pire. Concernant le montage vidéo, je suis plutôt à l’aise à ce niveau (j’ai réalisé, par le passé, pas mal de petits courts métrages/clips pour les mariages de mes amis). Quant aux dessins… C’est mon domaine de prédilection, donc ça va! J’ai pas cherché à faire des fioritures au niveau de la colorisation et je suis conscient que certains d’entre eux manquent un peu de finition. Mais vu le résultat final et le temps que j’ai pu y accorder, je pense ne mettre pas trop mal débrouiller.

Mais assez bavardé! Je vous laisse jeter un oeil sur le produit final. La chanson est donc sur le personnage du Geek et sur le fait qu’il pense que tout le monde le déteste. Bon visionnage! ^^