L'Atelier d'AngelMJ


8 Commentaires

L’Atelier d’AngelMJ : L’arrivée du Chat

Voilà. Cela aura pris du temps mais j’ai enfin la joie d’accueillir dans mon foyer un petit félin. C’était un projet de longue date et je suis heureux que ce jour soit enfin arrivé. J’espère que vous apprécierez Nia autant que moi (en vrai j’en suis complètement gaga, les gens des lives Twitch peuvent en témoigner !).

Un grand merci à la Chatterie du Renard des Neiges pour m’avoir accompagné dans l’adoption de Nia et de m’avoir autorisé à utiliser ses photos pour cet article.

En tout cas, je pouvais être sûr que vous allez la voir et en entendre parler ! N’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter et Instagram, je posterai des photos de temps en temps :)

Publicités


5 Commentaires

Moi, Moche et Méchant 2 : Viens mon Minion

Dans la jungle des films d’animation, Moi, Moche et Méchant premier du nom avait su se démarquer grâce un système sournois mais fortement efficace : le mélange d’humour et de mignon. Oui, ce film possède tellement des trucs affreusement mignons que n’importe qui ferait une overdose. Mais associés aux situations comiques, une véritable alchimie se crée et le spectateur est comme happé dans cet univers loufoque. Que ce soit Gru, les filles ou les fameuses créatures jeunes les Minions (nom pas du tout choisi au hasard…), le film s’avérait être un divertissement de très bonne qualité et particulièrement touchant. Qu’attendre alors de cette suite?

Et bien au final, pas grand chose de plus. Car on ne s’y trompe pas : ce deuxième épisode continue dans sa lancée en multipliant les situations comiques/mignonnes pour le plus grand plaisir du spectateur en mal de divertissement. Les scènes s’enchaînent à une vitesse frénétique : Gru déguisé en fée, les Minions, attaque de poulet enragé, les Minions, Gru en rendez-vous galant, les Minions, les filles, etc. On se retrouve donc à alterner les rires et les « hooo c’est mignon » pendant plus d’une heure trente. Un stratagème plutôt réussi qui arrive presque à nous faire oublier que le film ne possède aucun scénario, ni de ligne directive vraiment claire. En fait, le but est surtout de créer moult situations permettant de mettre à profit les personnages principaux et le savant mélange dont je vous parle depuis quelques lignes maintenant.

Le film n’est pas sans défaut, c’est évident. Comme dit le scénario est sa grosse lacune, car il est inconsistant et sans souffle. Les nouveaux personnages manquent d’intérêt et ne sont pas assez développés pour qu’on s’y attache. Et certains risquent de crier à l’excès de Minions car les bestioles sont plus présentes que jamais. C’est donc à l’appréciation du spectateur de soit se braquer sur ces différents aspects, ou de choisir de volontairement les éluder. Et je ne peux que vous conseiller de le faire. Il ne s’agit de les nier mais plutôt d’apprécier le film pour ceux qu’il est, à savoir un bon divertissement. Et ce peu importe si le scénario n’est pas sa force.
A noter aussi que l’aspect technique reste dans la lignée du premier épisode. A savoir des décors colorés au design rondouillard, un charadesign permettant des postures et des faciès soit drôles, soit touchantes, et des doublages de très bonne qualité en français (Gad ELMALEH double toujours aussi bien Gru).

Je crois que Moi, Moche et Méchant 2 est un des rares films à qui j’arrive à excuser les lacunes scénaristiques évidentes (alors que je suis plutôt exigent sur ce point en général). Car la mise en scène, les blagues, les personnages attachants et les situations invraisemblables, suffisent à donner à cette production un charme primaire, faisant immédiatement mouche, et délivrant un sentiment agréable et enivrant. Bref, je pardonne pour cette fois, certains scènes sont vraiment trop kawaï!

C040-Minions2


12 Commentaires

Ma vérité sur les chats

S’il y a bien quelque chose dont je me dois de parler sur ce blog, c’est bien des chats. Il faut savoir une chose : j’aime les chats. Mais vraiment beaucoup! Seulement j’ai un petit problème : non seulement eux ne m’aiment pas, mais surtout, j’y suis incroyablement allergique!

Peu importe la taille, la race, l’âge du chat… Plus d’une heure d’exposition en compagnie d’une de ses adorables créatures me fait gonfler le nez, les yeux, la gorge… Bref, respirer devient un exercice des plus relevé.
Mais moi j’aime les chats! J’aime les caresser entre les oreilles, les entendre ronronner, les sentir se frotter autour de mes jambes… Bref, la génétique est parfois cruelle >_<

Il m’est arrivé pas mal de situations cocasses avec les minets mignons, dû au fait que j’y sois allergique ou qu’eux ne m’apprécient guère… J’espère pouvoir partager ça avec vous très prochainement!

PS : Le petit chat qui m’a servi de modèle pour ce dessin s’appelle Chi et est le héros d’un manga édité par Glénat qui se nomme Chi – Une vie de chat. La série compte actuellement 8 tomes. C’est très (très (très)) mignon mais tout de même réservé à un public très (très (très)) jeune (j’adore la bouille de ce chat mais j’ai pas tenu un tome tellement que c’est cheesy…).