L'Atelier d'AngelMJ

Shovel Knight : La Pelle de l’Aventure

4 Commentaires

Le retrogaming et le pixel-art sont à la mode, c’est un fait. Alors que les consoles récentes se battent pour savoir qui a la plus grosse en terme de visuel (oui je sais, c’est le PC, ta gueule), bon nombre de développeurs préfèrent, de leur côté, jouer la carte de la nostalgie et d’utiliser les us et coutumes d’il y a quelques années.
Joueur des années 90, je suis très sensible à ce genre de démarche, d’autant que je ne fais pas partie de cette catégorie de personnes qui s’extasie devant des graphismes haute définition (pour moi le fun reste le plus important). De plus, j’ai toujours aimé les jeux qui ne me prennent pas par la main constamment et qui proposent un minimum de challenge. Si j’ai trouvé mon bonheur en ces termes avec The Binding of Isaac : Rebirth, il y a un autre jeu, acquis au même moment (merci les promos Steam), qui m’a également comblé en termes de fun et de nostalgie : Shovel Knight.

Dès les premières minutes du jeu, j’ai su que la production de Yacht Club Games allait me plaire. Shovel Knight est un jeu de plate-forme/action tout droit sorti de l’ère des consoles 8-bits, faisant des références non dissimulées aux grandes séries de la Nintendo NES. En effet, tout dans ce jeu témoigne d’un amour inconditionnel pour cette période du jeu vidéo : on y trouve des références à la série Megaman (principalement), Duck Tales, The Legend Of Zelda, Metroid, Super Mario… Impossible de toutes les lister mais il est clair que le joueur de NES est caressé dans le sens du poil.
Certains pourront dire que faire des copier/coller et des références ne donne pas forcément un bon jeu, et ils auront raison. Sauf que Shovel Knight a été réalisé avec talent, car bien que les inspirations soient évidentes, le jeu parvient à en extraire l’essence pour l’appliquer à son univers et en faire quelque chose de cohérent et d’homogène.

Le résultat est immédiat : le jeu se prend rapidement en main et on se lance dans l’aventure avec beaucoup de facilité. La difficulté est croissante mais jamais décourageante, rendant la progression vraiment agréable. De plus, et c’est ce qui m’a énormément plu dans ce jeu, chaque niveau dispose de ses propres idées de gameplay et de ses propres mécaniques. Chacun a ainsi son identité, ce qui empêche tout sentiment de lassitude et de répétition.
La maniabilité se veut intuitive (un bouton pour sauter, un bouton pour frapper) et le chevalier à la pelle répond au doigt et à l’oeil. C’est d’autant plus important que certains passages de plates-formes se révèlent délicats, ainsi que les combats de boss qui, comme dans un bon vieux Megaman, demandent une mémorisation du pattern exigeante. Je dirais que le seul défaut de maniabilité vient de l’utilisation des artefacts avec la touche « haut », pas toujours très heureux et qui m’a valu quelques chutes assez frustrantes…

Pour le reste, le jeu est relativement court, bien que la présence d’objets cachés, d’un mode New Game+ et d’une liste de succès accessibles permettent de prolonger l’expérience. Ajoutez à cela que les musiques sont excellentes (non mais vraiment excellentes !) et plairont à coup sûr à tous les amoureux des sonorités chiptunes. Quant aux graphismes, c’est de l’esthétique 8-bits maîtrisée, bien que jouer sur un grand écran ne leur fait pas complètement honneur je pense (à mon avis le jeu doit être très agréable sur le Gamepad de la WiiU ou sur Nintendo 3DS).

Shovel Knight est donc un excellent jeu, que l’on sent fait avec amour par des joueurs de ma génération. Loin de simplement faire référence à l’âge d’or du jeu vidéo, le bébé de Yacht Club Games en saisit toute la substance afin de l’utiliser pour son propre compte, le rendant unique et actuel, tout en titillant notre fibre nostalgique. Une très belle découverte que j’ai eu beaucoup de plaisir à parcourir et dont j’attends les prochains DLC avec impatience ! De toute façon, un jeu qui fait constamment référence à Megaman… Comment ne pas l’aimer ?

Shovel Knight by AngelMJ

Publicités

4 réflexions sur “Shovel Knight : La Pelle de l’Aventure

  1. Comment ose tu me dire ta gueule ? °^° tou va me le payer homme °^°
    ce jeu m’a l’air d’un joli bijoux, faudrait que j’essaye *-* (nan je ne connais pas les ancien. oui j’suis une merde en jeu. enfin, je jouait a god of war quand j’avais 10ans. c’est bien le sang, les tentacule, kratos…gnihéhéh)
    8 bit ça fait 16 couilles… Ho bas tiens, j’suis en retard pour le boulot ! au revoir sempai !

    pouiny tu me manque ;w; <3

    • M’appelle t-on ? Je sors de ma pokéball illico ! (avec garantie 24h :D)

      Tout ce qui concerne les jeux ne me concerne pas trop, je n’aime pas trop jouer, je sais pas pourquoi mais je préfère regarder les autres jouer ou jouer avec d’autres personnes, un jeu solo, ça n’est pas mon truc ^^

      Mais je me disais que c’était bien, la continuité entre la sainte pelle et le jeu avec une pelle dessinée en bas de l’article, tout ce que je vais dire, c’est : J’aime les pelles. :D

      • putain j’ai flipper quand j’ai vu que le lien était mort ;w; (j’ai cru que tu m’avais bloqué x’D)

        (ho vraiment ? XD) viii !/ calin/ neh neh, t’a pas un compte D.A ou autre ? je sens que si j’essaye de te parler ici ça va irrité le grand ange ‘^’ x’D (ça me rappel des souvenir tout ça… -w-)

      • D.A …. connais pas. ^^’ je n’ai ni facebook ni twitter, donc ça risque d’être compliqué…

        Je m’excuse d’avance, AngelMJ pour ce hors-sujet total… mon pseudo google +/YouTube est San Pergliey, si ça peut t’aider à me contacter c’est à peu près le seul truc sur lequel je suis inscrite et active ^^’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s