L'Atelier d'AngelMJ

Big Hero 6 : Disney dans l’ère du temps

8 Commentaires

Certains associent souvent Disney aux contes de fées et autres mièvreries (et comment ne pas leur donner raison quand on voit la bande-annonce de la version live de Cendrillon…). Pourtant, ce serait passer sous silence les efforts du studio pour proposer des productions tablant sur d’autres registres, et surtout de le faire bien. Alors que beaucoup adulent (à juste titre) Raiponce et La Reine des Neiges, j’avais été personnellement bluffé par Les Mondes de Ralph qui, à la différence des deux films cités précédemment, osait proposer un univers plus contemporain (celui des jeux vidéos) et plus audacieux (dire que le film a bidé… je suis tristesse). Donc forcément, quand j’ai vu débarquer Big Hero 6 (soit Les Nouveaux Héros en français, mais je ne cautionne pas ce titre moisi) avec ses robots, sa ville hybride mi-américaine mi-japonaise, ses costumes à la Marvel et son méchant badass (oui le méchant est badass), j’étais un peu tout excité, y voyant une relève évidente aux aventures de Ralph, un peu comme l’on était Elsa et Ana pour Raiponce.

Donc que vaut ce dernier Disney? Et bien on est face à une production de très bonne qualité qui, bien que non sans défaut, a vraiment de nombreux atouts. Parlons technique d’abord. C’est vraiment très beau, l’univers proposé par le film est juste hallucinant d’inventivité. Le charadesign et le mechadesign sont agréables et amusants, avec en tête de liste Baymax, le robot marshmallow que tout le monde rêve désormais de posséder (moi le premier). L’animation est excellente et l’équipe du film rivalise d’imaginaton pour proposer des scènes d’actions bien rythmées et bien chorégraphiées. Quant à la musique, c’est encore une excellente surprise avec des morceaux qui restent en tête, me poussant à fortement m’intéresser à l’intégralité de la BO du film.
C’est donc une réussite visuelle à tous les niveaux. Peut être que certains n’adhéreront pas à tout (je pense par exemple au costume d’un personnage en particulier qui est une référence aux monstres japonais) mais c’est globalement très cohérent et très immersif. Ce qui causera selon moi un des défauts du film, mais j’y reviendrai.

Et que nous propose-t-on aux niveaux des personnages et de l’histoire? Rien de bien nouveau certes, mais il y a une vraie maîtrise de l’écriture et on s’attache rapidement aux différents protagonistes. Chacun remplit bien son rôle (même le comique de service qui pourrait être chiant, mais finalement ça passe) et on se rend compte qu’il y a eu un vrai effort de fait sur le héros et son antagoniste (qui pour le coup est un vrai antagoniste et pas un simple méchant). Mais le personnage le plus attachant reste sans aucun doute Baymax qui, par sa naïveté et sa candeur, attire forcément la sympathie et l’attachement immédiat.
Quand à l’histoire, c’est assez classique, voir très prévisible par moment (un adulte devinera rapidement le déroulement du scénario). Cependant le film garde un rythme soutenu et parvient à aborder des thématiques intéressantes (principalement celle du deuil) avec ce qu’il faut d’émotion, sans tomber dans le larmoyant. Sur ce point, on sent une vraie maîtrise et on ne voit pas du tout le temps passer alors que le film fait presque 2 heures. Et c’est là où arrive le principal défaut du film : c’est trop court.

Oui, je le dis, Big Hero 6 est un film d’animation de 2 heures trop court. On aimerait en savoir plus sur l’univers. Ce dernier est d’une richesse irréfutable, mais l’histoire ne permet pas de le développer outre mesure. Idem pour les personnages, on souhaiterait les voir plus, en savoir plus, les voir être développés un minimum. Ils sont ainsi trop nombreux et survolés alors qu’il y avait vraiment matière. Cela n’empêche pas le film d’être excellent, mais je trouve dommage que l’on reste autant en surface alors que l’univers décrit aurait mérité un traitement plus poussé et plus profond.

Toujours est-il que même si je n’ai pas eu un coup de coeur comme ce fut le cas avec Les Mondes de Raph, Big Hero 6 est une belle découverte qui mérite toute votre attention. Bien réalisé, bien écrit et avec un rythme qui ne laisse pas le temps de respirer, c’est pour moi la preuve que les équipes de Disney peuvent écrire autre chose que des films de princesses et proposer des productions bien dans leur temps, agréables autant pour les adultes que pour les enfants. A noter au passage qu’il n’y a aucune chanson dedans, donc pourquoi se priver? Et puis Baymax quoi, faut le voir pour Baymax!

AngelBaymax

Publicités

8 réflexions sur “Big Hero 6 : Disney dans l’ère du temps

  1. Je suis totalement d’accord avec ton analyse, ce film est TROP COURT.
    On a l’impression que certains passages sont bâcles et il y aurait pu avoir des histoires annexes super intéressantes!
    J’ai pas lu la BD originale du film, mais elle y contient plus de détails parait-il.

    Et Baymax <3

  2. ’ai aussi adoré ce film. Et puis d’habitude, je m’endors devant les films trop longs >< et pas là ! A la fin je me suis dit "quoi déjà ? Non encore !"

    Et puis Baymax quoi. C'est clair ils ont tapé au bon endroit avec ce robot kawaii !

    Par contre moi je me suis mélangée entre le professeur et le vrai méchant.. C'est que aux 3/4 du film que j'ai vraiment pigé qui était le méchant… Ca m'a un peu déstabilisé je dois dire (mais bon, je pense que c'est moi qui a été idiote à ce moment là…)

    Je ne connaissais pas le titre original… Pourquoi 6 ? Yen a 5 autres avant ? *.*

    Oh, au fait, pense a te relire :) tes analyses ne seront que meilleures :D

  3. Bon, je crois que maintenant tu me connais… « quand j’ai vu débarqué » ? ^^’ « comme l’on était Elsa et Ana » il manque pas le mot pour ? ^^ » (je me sens mal de le dire en plus, si tu veux je peux arrêter ^^’)

    Par contre le dessin est magnifique ! :O Déjà on a enfin un MJ pas calme dans un position de course et en plus le robot est trop mignooooooooooon <3 <3 Enfin bon, pour moi c'est ton dessin qui est un coup de coeur, je le sauvegarde sur mon dossier fan art celui là °-°

    J'ai hâte d'aller voir ce film, maintenant, déjà qu'il me faisait beaucoup envie…. ^^

  4. [Je vais commenter dans l’ordre de ton article…]

    « Les Mondes de Ralph » !!! Mais oui mais c’est tellement LA JOIE ! :D Vanellope est un modèle d’héroïne <3

    Moi au début je ne cautionnais pas non plus ce titre, mais quand je vois la vraie histoire du comic "Big Hero 6", je me dis qu'on a de la chance de faire la différence parce que ça n'a vraiment… REELLEMENT… rien à voir. Heureusement, il existe un manga appelé "Baymax" en train de sortir (en France par l'édition Pika)(pour changer)(c'est pas comme si cette édition reprenait déjà pleins de Disney) avec un dessin juste magique et qui nous permet d'en avoir un peu plus par-rapport au film (parce que oui, je suis d'accord, c'est trop court, j'espère qu'il y aura une suite).

    Visuellement, j'ai craqué en voyant le port de San Fransokyo. Quand on compare la ville de San Francisco avec celle du film, le mélange des deux cultures est vraiment bien instauré. Ce côté futuriste pourtant pas très éloignés (toujours pas de voitures qui volent ? faut croire qu'on s'est fait à l'idée) est je trouve sacrément bien tourné, bref c'est la fiesta dans ma tête.
    Et pour la musique (sans compter Fall Out Boy)… y'a des moments épiques et des moments trop deep qui t'explosent aux oreilles en plus de t'en mettre pleins les yeux.

    Les personnages sont vachement cools, chacun avec leurs personnalités différentes même s'il y a des stéréotypes (mais le comique de service est le style intersidéral)(je veux dire, c'est pas tous les jours qu'on croise la mascotte de l'école, càd le mec sans doute le plus cool de l'établissement, traîner avec les intellos). Et puis aussi c'est bête à dire mais le fait que le groupe soit ethniquement très hétérogène (une jeune asiatique, un balèze noir, une blonde hispanique, un blanc américain…) je trouve cool. Et ça montre l'ambiance de la ville cosmopolite.

    Pour le scénario, ben c'est vrai qu'il y a des trucs prévisibles (même si j'ai eu du mal à deviner pour le méchant)(je suis peut-être naïve). Avec des studios pareils en même temps…
    Le thème du deuil est vachement bien amené, bien construit, et on ne peut que remarquer comme Baymax a sa part de boulot à y faire. C'est pas que un Marvel où on se bastonne pour sauver l'univers, c'est aussi un Disney qui veut apprendre que les monstres ne sont pas forcément ce qu'on croit (un gros coup de coeur au passage dans l'île parce que… parce que voilà).
    C'est le genre de film que j'aimerai montrer aux enfants, d'ailleurs j'y suis allée avec ma petite soeur, et c'était assez drôle de voir que si on a aimé le film toutes les deux, on en a tiré des préférences vraiment différentes (bon en même temps elle est petite hein, elle n'a pas compris les mêmes choses que moi).

    Bref, je suis satisfaite de ce film <3

  5. Il est tellement bien ce film !

  6. J’ai beaucoup aimé Les Mondes de Ralph, je ne pensais pas qu’il fonctionnerait… si peu. Et pourtant :/
    Quant à la Reine de neiges, je n’ai pas du tout aimé. C’est Linksthesun qui m’a permis d’apprécier ce film un minimum dans son analyse d’Elsa comme « méchante sans le vouloir » et de la chanson « Libérée… » (qui m’a tellement cassé les oreilles en français que j’ai du coupé le son). Du coup, Raiponce je me méfie et je ne l’ai pas encore vu.

    Big Heros 6 (perso je ne suis ni fan du titre anglais ni du français lol), je l’ai découvert via Kyan Khojandi (la série Bref.) qui double Baymax. Je ne connaissais pas l’histoire (j’avais juste vu l’interview de Kyan sur MadmoiZelle où il en parlait) c’était une belle surprise. Déjà il n’y a pas de chanson (^.^ ! – en réalité j’aime beaucoup certaines), puis l’histoire est bien menée et l’esthétique du film top. Je suis cependant d’accord avec toi sur le manque de développement des personnages, surtout les secondaires qui font plus « utiles » à un moment donné de l’histoire qu’autre chose. Et par conséquent, l’histoire, ne se concentrant pas ailleurs, est d’autant plus prévisible. Je reconnais quand même la diversité ethnique (citée par Nigami juste au dessus), qui fait du bien :)

  7. J’ai adoré Big Hero. Je l’ai même préféré à Frozen, c’est dire…
    J’adore Baymax, j’adore la relation d’Hiro et Tadashi et la manière dont on voit son deuil, J’adore les personnages secondaires, j’adore le design…j’over kiff quoi. C’est vraiment un univers que j’apprécie et j’ai hâte qu’il sorte en bluray :)

  8. Je suis tout a fait d’accord, personnellement j’ai vraiment adoré, et l’ai effectivement trouvé trop court T-T. Je le classe en deuxième position dans mes films d’animation favoris (le premier étant le roi lion) j’ai beaucoup aimé Baymax, mais j’ai une grosse préférence pour Hiro *^* en tout cas encore un superbe article de votre part.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s