L'Atelier d'AngelMJ

All You Need Is Kill : Crédits illimités

10 Commentaires

Alors que mon style graphique en témoigne largement et que je me suis toujours revendiqué comme un lecteur de BD assidu, je viens de m’apercevoir que je n’avais rédigé sur ce blog aucune chronique sur un manga. C’est fou non? Je me suis dit qu’il fallait remédier à cela. J’ai donc choisi aujourd’hui de vous parler de ma petite découverte d’il y a quelques mois : All You Need Is Kill, série en 2 tomes sortis chez Kaze Manga.
Il s’agit de l’adaptation d’un roman de SF japonais qui a également eu droit à une adaptation au cinéma cette année, sous le titre d’Edge of Tomorrow, avec Tom CRUISE et Emily BLUNT. En sachant que j’ai vu ce film et que je l’ai fortement apprécié, j’avais hâte de découvrir cette version manga, surtout que les deux productions sont relativement différentes dans leur traitement de l’histoire et des personnages, et du coup, se complètent plus qu’ils ne s’assimilent.

Dans un futur proche, une race extraterrestre hostile du nom de Mimic envahit la terre et compte bien décimer toute la population humaine (normal quoi). Dans ce contexte post-apocalyptique, nous allons suivre le personnage de Keiji, jeune soldat qui, pour de mystérieuses raisons, recommence inlassablement la même journée chaque fois qu’il meure au combat face aux Mimics.
Grâce à son speech simple et son nombre de personnages restreints, nous rentrons rapidement dans le vif du sujet. Très vite, nous allons apprendre avec Keiji les différentes règles des boucles temporelles, ce qui les provoque et comment cela pourrait éventuellement l’aider à gagner la guerre et, accessoirement, y survivre. Il sera rejoint à mi-parcours par Rita, une jeune femme soldat qui semble en savoir beaucoup sur ce qui lui arrive.

En terme de scénario, on peut dire que c’est un quasi sans faute. L’univers et ses règles sont cohérents, la psychologie des personnages est bien travaillée et on se prend vraiment au jeu pour savoir comment nos héros vont s’en sortir. Le choix de ne se focaliser que sur deux personnages (Keiji dans le premier tome et Rita dans le deuxième) permet de nous y attacher rapidement et de nous sentir concerner par leur combat.
De plus, la fin est très différente de celle proposée par le film (qui d’ailleurs raconte une histoire ayant peu de similarité hormis le concept de base) et reste dans le ton de l’ensemble du manga. Ainsi on apprécie que le récit se termine proprement, même si personnellement, j’aurai bien passé un tome de plus en compagnie de Keiji et Rita.

Quant à l’aspect graphique, on peut dire que l’on est bien gâtés. On retrouve au dessin l’auteur de Death Note et Bakuman, donc forcément ça pète la classe. Il est d’ailleurs sympa de voir son trait dans un contexte plus action, avec des passages visuellement savoureux. Attention toutefois, c’est parfois très violent graphiquement, même si cela aide fortement à l’immersion.

Bref, en 2 tomes, nous découvrons une histoire très plaisante à lire, cohérente jusqu’au bout et disposant d’un univers bien construit et sans réels défauts apparents. Si vous avez l’occasion de lire cette courte série, vous pouvez y aller sans hésitation, vous ne regretterez pas le voyage. Et mattez le film aussi, il est bien cool et bien badass!!

AYNIK

Publicités

10 réflexions sur “All You Need Is Kill : Crédits illimités

  1. Je suis pas du tout lectrice de manga (les anime par contre je peux regarder – quand il y a pas 600 épisodes) mais j’aime bien ton dessin final :3

  2. Avec l’auteur de Death Note au dessin, on étais sûr de tomber sur une merveille *^*

  3. Je plussoie… cette courte série est juste trop cool ^^ Les rebondissements sont bien pensés et la chutes est bien construite ^^

  4. Je ne connaissais pas mais tu m’a franchement donné envie!!! :)

  5. Je connais cette serie de 2 mangas je l’ai justement achete il y a un mois :3

  6. Aaaaah un manga !! :D

    All you need is kill a eu un certain succès dès sa sortie, et il est assez mérité ; au moins il ne fait que 2 tomes ce qui est suffisant pour traiter le sujet ! Et puis l’auteur maitrise le rythme de narration ce qui est très agréable ^^

    Dans l’ensemble, il est pas mal. Puis-je vous conseiller un prochain manga pour un article de blog (ou en lecture plaisir ?) : Erased. Grosse surprise de la part d’un ancien dessinateur de manga-culottes (eh oui haha) qui est en train de pondre une perle ! :D

    Merci pour cet article m’sieur MJ, j’étais dans mon élément haha !

    Bye ^^

  7. Le dessinateur de death note !! Mon dieu j’adore death note !! Je file lire les scans sans tarder !

  8. J’ai découvert ce manga quand je suis aller voir le film au cinéma, qui en faisait la pub juste avant le film. Etant très manga j’ai directement ajouté a ma collection ces 2 tomes et comme toi, j’étais extrêmement de cette acquisition. J’ai meme préféré le manga au film.

    • Bien que j’aime les deux, je préfère moi aussi le manga. Pour la simple raison qu’il prend plus de risques en terme de scénario que le film qui, comme beaucoup de film américain, cherche à faire finir l’histoire « bien ».

  9. Pingback: Bilan Cinéma 2014 : L’heure du changement? | L'Atelier d'AngelMJ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s