L'Atelier d'AngelMJ


10 Commentaires

La Fille du Début du Mois : Nico Robin (One Piece)

Certains ont dû remarquer qu’aucune représentante de la gente féminine n’avait pointé le bout de son nez sur le blog en ce début de mois. Et pour cause. Entre la sortie du fanmade et les Geek Faëries, j’avoue avoir eu du mal à me poser pour mettre à l’honneur un nouveau personnage. Et avec les goodies de Japan Expo, on ne peut pas dire que les choses s’arrangent! Pourtant, j’ai réussi à m’accorder quelques heures pour honorer la rubrique mensuelle. Et j’ai décidé ce coup ci de vous présenter une demoiselle qui fut un vrai coup de coeur dès sa première apparition : Nico Robin de la série One Piece.

Je vais être honnête, je ne suis pas un grand fan de One Piece. Je les lis parce qu’on me les prête et parce que, mine de rien, cela ferait un sacré trou dans ma culture générale si j’ignorais tout des aventures de Luffy et de son équipage. Mais durant mon marathon littéraire (la série possède un sacré paquet de volumes), je suis complètement tombé sous le charme du personnage de Robin, et ce dès sa première apparition, lorsque qu’on la connaissait uniquement sous le nom de Miss All Sunday.
Comprenez moi bien : en terme de protagonistes féminins, on ne peut pas dire que One Piece dispose d’un casting des plus attrayants. Donc forcément, quand un personnage comme Robin débarque, cela se remarque. Car si l’auteur de la série ne semble pas très à l’aise avec ces dames, je dois bien admettre qu’il a marqué des points avec la femme au chapeau.

Robin est en effet un excellent personnage. Avec son caractère fort et son assurance, il en émane une personnalité très marquée et très loin des codes imposés aux personnages féminins dans les mangas. Jamais à court de répliques cinglantes, possédant un pouvoir original et l’utilisant à bon escient, elle a aussi le luxe de développer la trame principale, en y apportant une part de mystère et de drame.
Ainsi, par de nombreux aspects, Robin se révèle être indispensable à l’univers d’Eiichiro ODA, et je ne cacherai pas que lorsqu’elle a rejoint l’équipage de Chapeau de Paille, j’étais fou de joie à l’idée de la voir régulièrement au fil des tomes.

Alors certes, une fois les grosses zones d’ombres de son passé révélées, elle a eu tendance à s’effacer au profit d’autres protagonistes. De plus, elle n’a pas échappé à l’étrange extension mammaire qu’on subit tous les personnages féminins de la série après l’ellipse des 2 ans. Mais malgré tout, Nico Robin reste une femme à laquelle je suis profondément attaché et que j’espère revoir sur le devant de la scène.

RobinFond