L'Atelier d'AngelMJ

La Fille du Mois : Luna Lovegood (Harry Potter)

4 Commentaires

Il y a quelques semaines, j’ai terminé de lire la série Harry Potter. Kewa ? Que maintenant ? « Mais qu’est ce que tu foutais le reste du temps ? », diront certains. Pour ma défense, Harry Potter n’est pas du tout de ma génération et je suis complètement passé à côté du phénomène. De plus, vous le savez maintenant, je ne suis pas un lecteur très assidu. C’est quand j’ai souhaité voir les films que je me suis fait sermonner par mon entourage : « Non ! Tu lis d’abord les livres. Les films viendront après ! ». N’étant pas du genre à trop négocier (surtout face à quelqu’un qui m’invite souvent à manger et avec qui je veux garder de bons rapports °^°), je me suis retrouvé avec les 7 volumes sur les bras. Quelques mois plus tard, je ne regrette absolument pas que l’on m’ait presque forcé la main : Harry Potter c’est du tout bon, à la fois bien écrit et très agréable à parcourir (j’ai lu le 6e tome en deux jours…).

Du coup, j’avais très envie de mettre à l’honneur un personnage féminin de la série dans la rubrique de la Fille du Mois. Et alors qu’Hermione semblait bien partie pour remporter la compétition, tout a basculé à partir du tome 5 avec l’arrivée de mon coup de cœur sur l’ensemble de la saga : Luna Lovegood.

Ne cherchez pas, j’ai accroché à ce personnage dès les premières lignes. Et son développement au fil du récit n’a fait que me conforter dans ma préférence. Luna, que l’on découvre dans l’Ordre du Phénix, est une jeune fille qui appartient à la maison Serdaigle. Du genre naïve et un peu tête en l’air, je me suis rapidement attaché à elle à cause de son caractère candide. Mais surtout, j’ai beaucoup aimé ce qui se dégage de l’ensemble du personnage. Luna n’est pas une fille parfaite, dans le sens que sa franchise peut parfois être blessante et son comportement peut sembler inconvenable. Pourtant, pas la moindre trace de méchanceté en elle. Son côté un peu gauche, qui va souvent mettre mal à l’aise les autres protagonistes, n’est que le résultat d’un mélange d’honnêteté et de simplicité.
Par la suite, Luna va se révéler au fil des pages comme un élément comique, mais aussi comme une alliée dévouée et fidèle. Elle combattra ainsi au côté de Harry jusqu’au bout, ne craignant pas de jouer de la baguette pour défendre ses valeurs. Ajoutez à cela que j’ai été souvent ému par son attitude encourageante, ainsi que par ses différentes marques d’affection à l’égard de ses amis.

Luna a pour ainsi dire tout pour me plaire. Malgré sa maladresse et sa naïveté maladive, elle dégage énormément d’empathie, de gentillesse et de dévotion. Un personnage qui aurait pu être agaçant à la longue, mais qui sous la plume de la romancière devient profondément touchant. Ajoutez à cela que l’interprétation qu’en fait l’actrice Evanna LYNCH dans les films (oui, je les ai vu entre temps) est juste parfaite. Elle incarne complètement la jeune fille et, je l’avoue, me la fait aimer encore plus (on ne va pas se mentir, l’actrice est absolument adorable).

Bref, je suis totalement conquis. Luna est et restera longtemps mon personnage préféré de la série Harry Potter.

LunaMontage

Publicités

4 réflexions sur “La Fille du Mois : Luna Lovegood (Harry Potter)

  1. Toi aussi on t’a « forcé » la main? x) Mais bon, comme tu l’as dis, je ne regrette pas non plus ^^ Je suis contente de voir que d’autres personnes aime Luna ** Elle est tellement attachante! (Contrairement à Doloresse! ==) Fille du mois, validée! ;)

    (Au fait, tu connais/regarde Steven Universe à tout hasard ? *w* )

  2. Je suis tombée dans la marmite dès le début… Ca a bercé mon adolescence et Harry restera surement ma saga favorite ;) Je suis aussi tres fan de Luna, justement parce qu’elle est très différente et décalée, c’est ça que j’aime chez elle :)

  3. En plus, l’actrice de Luna à été sauvée par la saga Harry Potter, elle était mourant à cause l’anorexie. JK Rolling, qui correspondait avec elle, lui a dit que si elle arrivait a vaincre sa maladie, elle pourrait postuler pour le rôle.

    « Elle m’a dit que l’anorexie était destructrice, pas créative et que la chose courageuse à faire est d’essayer de ne pas succomber à cette maladie. J’ai également fait part à JKR du fait que j’aurais adoré être dans les films et elle m’a encouragé, puis dit qu’il faudrait que je sois parfaite pour réaliser ce rêve. Je pense que c’est grâce à cela que j’ai finalement guérie ».

    Et elle y arriva et fût choisit parmi 15000 participants pour le rôle.
    Je trouve que ça r’ajoute un petit quelque chose a son personnage, quelque chose de fort!

  4. Waaaaa toujours bien dessiné comme d’hab

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s