L'Atelier d'AngelMJ

Kingdom Hearts Re:Coded, le mal-aimé

6 Commentaires

Autant jouer cartes sur table : je suis un très gros fan de Kingdom Hearts, la désormais célèbre série cross-over de Square Enix mélangeant les univers de Final Fantasy et Disney. Et alors que je viens de démarrer l’épisode sur 3DS, il m’est venu l’envie de vous parler d’un des épisodes sorti il y a quelques années sur la Nintendo DS : Kingdom Hearts Re:Coded.
Remake d’un jeu sur téléphone portable, lui même remake du 1er épisode sorti sur PlayStation 2, Re:Coded est pour beaucoup le vilain petit canard de la famille Kingdom Hearts. Les tests l’ont cassé, sa note MetaCritic est la pire de toute la série. Même les fans de la franchise lui ont réservé un accueil mitigé, lui préférant son aîné 358/2 Days ou Birth by Sleep sur PSP. Et bien figurez-vous que moi, bizarrement, j’ai beaucoup aimé ce jeu, allant jusqu’à le finir à 100%. Explications.

Le gros reproche que l’on fait à Re:Coded est surtout qu’il s’agit d’un jeu recyclant une bonne partie des niveaux du premier jeu et surtout qu’il n’apporte pas grand chose à l’histoire générale de la série. Et je suis entièrement d’accord, le jeu pèche vraiment à ce niveau. Cependant, bien plus que le scénario, je joue principalement à Kingdom Hearts car c’est, selon moi, l’un des Action-RPG les plus fun à jouer, de part son mode de customisation du personnage, ainsi que la montée en puissance de ce dernier.
La première fois que j’ai fini le jeu, je n’en ai pas gardé un souvenir impérissable. Ayant fait tous les épisodes, j’ai eu un peu de mal à accrocher aux aventures du Sora virtuel généré par la numérisation du carnet de Jiminy (déjà rien que ça c’est un peu tordu…). Cependant, le jeu prend une dimension très stratégique et motivante une fois le générique de fin déroulé.

En effet, les challenges annexes sont plutôt bien faits. Ils vous incitent à bien « paramétrer » votre Sora afin de l’adapter à chaque situation, la présence de trophées est motivante pour trouver tous les différents objets du jeu. Et enfin, le système de Commandes, hérité de Birth by Sleep, s’enrichit au fur et à mesure de votre progression, donnant une bonne impression de puissance à votre personnage et rendant votre quête bien plus motivante.
En bref, je me suis éclaté sur ce jeu dès que j’ai choisi de laisser le scénario de côté. Re:Coded se révèle plutôt intelligent à jouer, parfois exigeant mais toujours amusant. A mon sens, il faut arriver à considérer ce jeu comme la quintessence de la série en terme de gameplay, à défaut d’être l’épisode le moins utile à l’histoire.

Je terminerais en ajoutant que le jeu est vraiment super beau pour un jeu de Nintendo DS. Square Enix a vraiment poussé la portable de Nintendo dans ces derniers retranchements, proposant un jeu encore plus beau que son prédécesseur. Dommage que des problèmes de caméra vienne un peu gâcher la fête, même si une fois domptée, elle arrive à se faire un peu oublier…
Kingdom Hearts Re:Coded est certainement l’épisode le plus dispensable de toute la série, surtout si vous avez des attentes au niveau du scénario. Par contre, si comme moi vous jouez à Kingdom Hearts pour les sensations de jeu et le système de customisation du personnage, alors ne passez pas à côté de cet épisode qui est selon moi le plus poussé et le plus intéressant de tous.

Pour l’illustration, j’ai dessiné Sora (normal…), au prise avec les bugs qui peuplent l’univers du jeu. J’ai un peu galéré pour les cubes (j’ai choisi de ne pas utiliser toujours le même) et cette fichue Keyblade, l’épée de Sora, n’est vraiment pas facile à dessiner. Mais je suis content du résultat, le dessin correspond bien à ce que j’avais en tête.

Publicités

6 réflexions sur “Kingdom Hearts Re:Coded, le mal-aimé

  1. Un bel article et surtout une superbe illustration (un gros GG pour le rendu de la keyblade).
    Personnellement, c’est le opus de la saga que je n’ai pas fait (avec les final mix et Re:Chain of Memories). Le fait que l’histoire ne fasse pas avancer l’histoire m’a un peu déçu et je ne m’y suis finalement jamais mit. Ton article résume bien la chose.

    • Oui, je suis le premier à concevoir, même entant que fan, que c’est un épisode dispensable. Mais j’ai quand même pris du plaisir à le faire jusqu’au bout. Tu me fais penser que j’aurais bien voulu testé un jour Re:Chain of Memories, juste pour le fun.

      Et merci pour le compliment sur la Keyblade, quelle saletée à dessiner (et celle là c’est la plus simple!!).

  2. Personnellement j’ai beaucoup plus aimé ce Kingdom Hearts que le dernier sur 3DS (qui est pour moi le moins bon…) ! Je ne l’ai pas encore fini à 100%, mais ça avance doucement ! :)
    Tu as super bien réussis Sora ! :D

    • Je ne peux pas te dire pour le 3D, je l’ai vraiment à peine attaqué (j’aime bien me poser pour jouer au RPG et en ce moment c’est la course!). Mais pour l’instant j’aime assez… Mais le problème c’est que je pense que je suis un gros fanboy, vu que j’ai aimé tous les épisodes sans exception… ^^ »

      Merci pour le compliment sur Sora, j’en suis assez content aussi, surtout pour une pose « inédite » (en gros, j’avais pas de modèle pour le faire…).

  3. Et maintenant que je relis cet article…Je me demande quelle est la vision des gens depuis la sortie de 2.5…

    Je considérais aussi RE coded comme le « moins utile » mais désormais, c’est 358/2 Days que je range dans cette catégorie. Pour une raison simple : la seule chose qu’il apporte, c’est Xion. Et Xion n’a de l’importance que pour ce jeu-là. Actuellement, elle fait partie des personnes à sauver mais du coup, elle est « noyée dans la masse ». Reste à voir KH III mais je ne vois pas pourquoi Xion deviendrait d’un coup un personnage ultra-important.

    A la lumière des scènes rajoutées dans la version 2.5 de RE coded… Le cybermonde est en passe de devenir un élément important de la série. Et c’est RE coded qui a introduit cet élément, ça n’est pas rien ! Il a également continué quelque peu l’histoire de Pat et Maléfique, ce qui mène direct à ce qui se passe dans KH 3D. Et c’est lui qui dévoile le contenu de la lettre ainsi que la décision de Yen Sid : tout ça mène à KH 3D + KH III.

    Bref, là où RE coded instaure carrément un nouvel univers et fait avancer l’histoire quelque peu… 358/2 Days n’introduit qu’un seul personnage à l’importance limitée (au niveau de la saga) et fait une sorte de surplace puisqu’on savait déjà comment ça allait commencer et comment ça allait finir.

    De ce fait, je ne trouve pas le scénario de 358/2 Days « plus important » que celui de RE coded. Plus touchant peut-être, oui. Mais RE coded a aussi ses moments sympa, ses retournements de situation, etc. Là où 358/2 Days a fait du retcon (altération du duo Axel/Roxas, altération de Roxas et de son histoire), RE coded reste sur l’histoire établie même si c’est en virtuel (les amitiés entre Sora, Donald, Dingo, Riku…)

    Et je ne suis pas d’accord avec l’appellation de « remake de KH I ». Il n’y a que deux remakes : celui de CoM et celui de coded. CoM n’est pas plus un remake de KH I que coded. Les enjeux sont différents, les histoires sont différentes, même le level-design des mondes n’est pas forcément pareil, ni les « sensations de jeu ». Bien sûr, il y a des choses qu’on retrouve mais au sein d’une même saga, c’est normal.

    • Si tu bloques sur le terme remake, parlons plutôt de réinterprétation. Re:Coded reste tout de même hyper ressemblant à KHI en terme de niveaux (ce sont les mêmes mais « buggés ») et je le considère plus ou moins comme un remake déguisé. Toutefois la version DS a apporté sa part de nouveautés et d’exclusivités qui permet de rendre le jeu unique et lui donnant une identité propre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s