L'Atelier d'AngelMJ

Cinéma 2013 : Mon Bilan personnel et purement subjectif

6 Commentaires

105. C’est le nombre exact de films que j’ai vu sur grand écran en 2013. C’est mon record, je ne sais pas si je le renouvellerai, mais je ne vais pas au cinéma pour ça non plus! Et avant de commencer à vous parler des films de 2014, j’avais envie de vous exposer mon Top/Flop 10 de l’année 2013. C’est bien sûr hyper subjectif, mais sinon quel intérêt de faire ce genre de Top. Il faut savoir que je note tous les films que j’ai vu dans un petit classeur Excel (oui, ça fait un peu psychopathe mais bon…) et que mon classement est composé de 3 sous-catégories : les films que j’ai aimé (55 films), ceux que j’ai trouvé moyen ou sans plus (31 films), et enfin ceux que je n’ai pas aimé (19 films). Mon Top 10 est donc logiquement composé des dix premiers films de j’ai aimé et mon Flop 10 des 10 derniers que je n’ai pas aimé. Vous êtes prêts? C’est parti!

AfficheTopFlopOn commence par mon Top 10. Mes genres préférés sont bien entendu surreprésentés (Animation et SF). Mais j’ai été surpris de vraiment apprécier certaines productions françaises cette année. Pourtant, il paraît que c’est l’une des pires années pour le cinéma français… Enfin bref, voyons tout ça plus en détails. En 10e position, on trouve Monstres Academy. J’ai l’impression d’être un des seuls de mon entourage a avoir vraiment apprécier ce préquel de Monstres et Cie (j’avais même rédigé une critique qui est entrain de moisir au fond du blog, manque juste l’illustration que j’ai jamais fini…). Certes, il ne vaut pas le premier épisode et ce n’est clairement pas le meilleur de Pixar, mais je l’ai trouvé pleins de bonnes idées, avec des personnages drôles et une fin bien foutue.

Viennent ensuite 2 films français. Les garçons et Guillaume, à table! remporte la 9e place grâce à son humour efficace et sa thématique maîtrisée du début à la fin. Ensuite, le mal-aimé des critiques, Au Bonheur des Ogres, qui s’est fait cassé de partout alors que j’ai trouvé le film drôle, bien écrit et bien joué (Bérénice BEJO en rousse, miam!). Ma grosse incompréhension de cette année et c’est bien dommage. Je vous conseille en tout cas de vous pencher dessus, vous découvrirez un film à l’univers vraiment riche et aux personnages attachants.

De la place 7 à 5, c’est un triplé SF. Cloud Atlas qui m’a vraiment impressionné en terme de mise en scène, à défaut de me convaincre pleinement niveau scénario (j’ai pas tout compris, mais ça n’empêche pas d’apprécier le film). C’est en tout cas un des rares films de 3h devant lequel je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. Mais la grosse surprise de ce top reste Pacific Rim. Je suis vraiment allé voir le film à reculons, pensant à un énième film de robots décérébré. Et ben non, c’est vachement bien! C’est super beau, bien construit, avec un scénario classique mais efficace. Une grosse production sans les défauts du genre, le tout avec des combats des géants qui puent la classe. Et dans le genre classe, Star Strek : Into Darkness est pas mal non plus. Tout aussi agréable que le premier épisode reboot, on retrouve avec plaisir l’univers Star Trek avec ses moments drôles, de bravoures et d’émotions (oui, moi la scène entre Kurt et Spock vers la fin m’a fait quelque chose!). Et la musique est vraiment top elle aussi!

On s’approche maintenant du podium. A ses pieds, mon petit plaisir honteux de l’année : Hansel & Gretel : Witch Hunters. C’est con, c’est sanglant, ça ne vole jamais bien haut… mais que c’est jouissif! En tout cas, c’est un des rares films de cette année où je me suis « amusé ». Je sais que le terme peut être un peu étrange mais c’est vraiment ce qu’il s’est passé. Et puis il y a Jeremy RENNER dedans, donc bon… l’objectivité en prend un coup!
A la troisième place se catapulte le dernier Disney, La Reine des Neiges. Celui là, c’était vraiment un des incontournables de Noël. Très beau, bonnes chansons (oui oui, c’est encore possible de nos jours!) et une histoire qui passe son temps à faire des pieds de nez au genre « film de princesses ». On sent vraiment un film plein de bonnes intentions, qui ne plaira peut être pas à tout le monde (à cause des chansons car il y en a beaucoup, ainsi qu’un twist final pas forcément au goût de tous…) mais on ne peut que saluer le désir des studios Disney de donner un nouveau souffle à leurs productions post-2000. Et après Raiponce et Les Mondes de Ralph, La Reine des Neiges confirme pour moi qu’ils sont sur la bonne voie!

Deuxième position, Hunger Games : L’Embrassement. C’était vraiment trop jubilatoire à voir pour ne pas mériter une place sur le podium. Une réussite à tous les niveaux selon moi : des personnages bien écrits, un univers riche et un scénario qui tient en haleine, tout en soulevant des thématiques vraiment intéressantes. Et en plus, c’est beau et bien joué. Non vraiment, sauf si vous êtes complètement hermétiques à ce genre de production, c’était LE film à voir cette année. Vivement la suite (ou alors les bouquins, mais comme j’ai du mal à lire, ça va être compliqué…)!
Et enfin le premier de mon Top 10 2013 : Les Croods. C’est mon coup de coeur, le film que j’aime d’amour de cette année. Une claque graphique, , une 3D très bien faite, un humour qui fait mouche, des personnages qui font autant rire que pleurer (oui, je chiale à chaque fois devant ce film… et je l’ai vu 4 fois déjà!!), bref c’est tout ce que j’aime dans les films d’animation : une histoire qui arrive à s’adresse aux enfants et aux adultes sans dissociations. Dire que j’avais pas envie de le voir parce que la bande-annonce était à chier… Je serai vraiment passé à côté de quelque chose. Comme quoi, la règle est toujours de rigueur pour 2014 : ne JAMAIS se fier à une bande-annonce! Jamais!!!

AfficheTopFlop2Allez, on attaque maintenant le Flop 10. Comme vous avez pu le constater au fil de mes chroniques illustrées, je suis plutôt bon public et il y a finalement peu de films que je n’aime vraiment pas (seulement 19 sur les 105 vus cette année). Ici nous avons la crème de ce que je considère comme mauvais, le genre de film qui, malgré mon abonnement, m’ont fait regretter d’y avoir accordé les quelques heures de ma vie.

On commence avec Les Gamins. Comme vous le constaterez, il y a quelques comédies dans ce Flop 10. En effet, le soucis avec ce genre, c’est que selon l’humour ou le thème, on peut rire tout le long ou ne pas décrocher le moindre sourire. On est malheureusement dans le deuxième cas de figure ici. J’ai pas trop accroché à la thématique, ni aux acteurs. Le scénario est trop fin pour tenir le temps du film et on se retrouve alors à jouer les prolongations avec des sous-intrigues sans intérêt. Le film peut cependant plaire, mais il manque de finesse et de corps.
Dans un autre registre, Le Passé. Alors là, attention! Ce film n’est en soit pas mauvais, je dirais même que dans sa catégorie il est très bon… Mais moi les films où tous les personnages sont dépressifs (même les gamins de 8 ans…) et à qui ils arrivent tous les malheurs possibles et inimaginables, au bout d’un moment ça me gonfle… Si bien que j’ai atteint le point de non retour dans le dernier quart d’heure où j’ai été pris d’un rire nerveux tellement les merdes s’accumulent de façon irréaliste pour les personnages.

On passe à la 8e place avec Very Bad Trip 3. Pour moi ce film est un non-film, une production qui ne devrait même pas exister. Ni drôle, ni cohérent, ni utile, c’est une erreur cinématographique, le genre que l’on aimerait tout simplement effacer de sa mémoire tant il ne représente rien pour son secteur. Je déconseille vivement.
Puis vient dans la catégorie « exemple à ne pas suivre », After Earth. De la sous-SF bas de gamme, jouer comme les pieds, pleins de fausses bonnes idées et filmer dans âme, ni goût. Moi qui suit friand de ce genre, je peux vous assurer que c’est clairement le plus mauvais que j’ai vu cette année (même Elysium, qui est bien creux, est plus fun à regarder).

Upside Down décroche quant à lui la 6e place. Ce film est une farce. Il s’agit ni plus ni moins d’un clip show déguisé en film, racontant une romance sans audace ni intensité. Si le principe de l’histoire était amusant (mais extrêmement mal justifié…), il ne sert finalement que très peu à l’histoire vu que l’on tombe dans le classique « pauvres vs riches ». Et la fin est juste… Non je préfère même pas en parler tellement c’est naze. Ma grosse déception de 2013, j’en attendais beaucoup.
Autre déception, Mariage à l’Anglaise. Je suis assez fan de l’humour anglais, mais c’est souvent quitte ou double. Pourtant la bande-annonce nous promettez des moments cocasses et une idée de scénario plutôt cynique. Sauf que ça ne fonctionne pas, ce n’est ni drôle, ni crédible, ni émouvant. La majorité des scènes drôles font un four et les plus drôles sont, comme souvent, dans la bande-annonce. En gros, une comédie romantique ni drôle ni vraiment romantique. Un comble.

Les 2 films suivants ont un point commun : ce sont des films d’espionnage. Et j’aime pas les films d’espionnage. Je me force, j’essaie de les regarder, espérant avoir le déclic à un moment ou un autre. Mais finalement non, le miracle n’opère pas. Donc forcément, difficile d’apprécier les représentants de ce genre en 2013. Ainsi, Sous Surveillance m’a profondément ennuyé. Je n’en ai compris ni l’intrigue, ni les enjeux. Cela a été assez dur de rester jusqu’au bout. Quant à Möbius, même constat. C’est chiant à mourir, tu ne comprends pas trop ce que cela raconte… Ha si, tu comprends que Jean DUJARDIN et Cécile DE FRANCE veulent baiser. Mais à part ça… non, j’ai pas compris et c’était chiant.
Au Bout du Conte décroche la 2e. Ici, c’est le vrai coup de gueule du Flop. Ce film n’annonçait vraiment très bon, j’en attendais beaucoup et j’espérais une comédie forte dans le fond et dans la forme. Au bout du compte? Je n’ai pas décroché le moindre sourire, j’ai détesté 90% des personnages et j’ai trouvé le principe des parallèles aux contes vraiment chiches. Un film sans goût et sans saveur, que j’oublie au fil des jours avec plaisir.
Et enfin, à la première place, Les Misérables. Ce film m’a fait du mal. Physiquement. Je n’ai jamais eu autant envie de quitter une salle de cinéma que devant cet espèce d’hybride infâme, fusion malsaine entre une production cinématographique et un opéra. Un supplice sans précédent durant lequel j’ai regardé l’heure toute les 10 minutes. Mon pire 2013, haut la main!

Et voilà! C’était mon bilan pour 2013. J’espère que 2014 proposera son lot de bons films lui aussi. J’ai personnellement été satisfait par les productions de 2013, bien que je trouve que cela est manqué de comédies romantiques (oui, j’aime bien en voir entre deux gros films) et que je regrette que mon cinéma n’est pas projeté tous les films que j’avais envie de voir. Sur ce, j’espère que vous y avez vous aussi trouvé votre compte et que vous vous aventurerez encore cette année dans les salles obscures. En tout cas moi, je ne risque pas de m’arrêter ^^

Publicités

6 réflexions sur “Cinéma 2013 : Mon Bilan personnel et purement subjectif

  1. 105 et bah mazette !! 1 film tous les 3 jours quoi :P Et je t’imagine trop avec ton classeur excel, j’adore l’image ça fait taré organisé :lol:
    Sauf que c’est pas si con je ne saurais pas te faire mon top de l’année, j’ai adoré La Reine des Neiges, beaucoup aimé Inception, et quels autres films j’ai vu cette année moi :roll:

  2. Eh c’est juste pour dire… c’est normal pour Les Miserables : c’est l’adaptation de la comedie musicale donc c est volontaire…^^ »

  3. desole double post mais j avais oublie la c est a propos de « Au Bonheur des Ogres ».. je sais pourquoi beaucoup de personnes ne l ont pas apprecier. Moi meme j ai eu un peu de mal mais ce n est que pour une raison : l’histoire du film ne convient pas avec le livre de Daniel Pennac (que j avais donc lu avant meme que le film soit annoncé)

    SPOILER

    A la fin du film, on se rend compte d un seul coup que c est le chef du magasin (j ai oublie son nom ><") qui tuait par des bombes les personnes presentent a l epoque ou son pere… fin vous connaissez l histoire.

    Dans le livre, Benjamin Malaussene decouvre petit a petit (et non d un seul coup) que c est des personnes qui, il y a longtemps, [PASSAGE UN PEU GORE] violait les jeunes enfants egares dans le magasin ou travaille Malaussene a la fermeture avant de les tuer [FIN DU PASSAGE UN PEU GORE] et qu ils se suicidaient eux meme.

    FIN SPOILER

    Voila pourquoi il a deçu beaucoup de personnes

  4. A ce point ? xD (desole jsuis sur mon telephone donc je peux pas repondre aux commentaires SUR le commentaire ^^ »)

  5. Personnellement j’ai bien aimé au bout du conte (bon il était un peu saoulant parfois mais bien cool quand même)
    (et oui je commente tes vieux posts)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s